Subscribe
Share
recherche
Retour au sommet
Scroll pour découvrir
top

La refonte d’identité visuelle

On est tous arrivés à un moment où notre identité visuelle ne nous plaît plus, où l’on se dit que les logos de ses concurrents sont meilleurs que le sien. Cela arrive fréquemment, encore plus lorsqu’on est graphiste ou webdesigner. Quand on travaille dans les métiers de la communication, on analyse sans cesse du visuel à longueur de journée. On se trouve aux premières loges de l’évolution graphique. Il est alors normal de se sentir très vite dépassé et de ne plus être satisfait de sa propre identité visuelle. C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques mois. Dans ces cas-là, on efface tout et on recommence. Mais il est important de ne pas se précipiter et de penser la refonte de son identité visuelle comme une création complète.

La refonte d’identité visuelle : pourquoi, quand et comment ?

La refonte d’identité visuelle intervient lorsque l’on ressent que son logo est vieillissant, que son image est devenue désuète, et qu’il n’y a eu aucun changement graphique depuis bien trop longtemps. Il est important de changer d’identité visuelle assez régulièrement pour montrer que l’entreprise évolue et qu’elle est capable de se renouveler.

Quand l’identité de l’entreprise n’interpelle plus autant qu’avant, c’est qu’il est peut-être temps de penser à une refonte d’identité visuelle. C’est le moment idéal quand on a besoin de donner un coup de jeune à son image et à sa marque, mais aussi pour appuyer un changement de stratégie.

Pour y parvenir, mieux vaut être accompagné par des professionnels de la communication et ne pas se lancer seul dans l’arène. Pour mener à bien une refonte d’identité, un travail approfondi de recherche et d’analyse doit être effectué :
⁃ analyse du marché
⁃ analyse de la clientèle, de ses cibles
⁃ définition des objectifs
⁃ étude du positionnement actuel et de celui à atteindre

Le facteur coût et temps est aussi à prévoir. Pour que le projet de refonte d’identité évolue sans accroche, un retro-planning des tâches à mener doit être établi et un détail des coûts doit être présenté. Ces deux éléments sont à valider entre les deux parties (le client et le prestataire).

Nouveau logo et nouvelle charte graphique

Le travail d’analyse étant terminé, on peut passer à la création de la nouvelle identité, qui commence par le travail classique d’une création de logo. Cela peut être soit une légère évolution dans la typographie ou dans le symbole, ou alors un changement complet qui n’a plus rien à voir avec l’ancien logo. Tout dépend du message à faire passer et de votre notoriété.



Une fois le nouveau logo créé, une nouvelle charte graphique est à mettre en place. Vous allez y définir les règles d’utilisation mais aussi les couleurs et les typographies.



Il faut ensuite penser à mettre à jour tous vos supports de communication : carte de visite, tête de lettre, carte de correspondance, enveloppe… Votre refonte d’identité doit être cohérente partout. Et c’est peut-être le moment idéal pour penser à la décliner sur de nouveaux supports : pochette à rabat, bloc-notes, marquage véhicule, stand…

Un dernier support, et pas des moindres, est aussi à prendre en compte dans la refonte d’identité : le site internet. Il est souvent retravaillé et présenté à part car c’est un projet d’envergure qu’il n’est pas évident de mener de front avec la refonte du logo et de la charte graphique. Néanmoins, en 2019, il ne faut pas l’oublier, car il fait partie intégrante de votre communication.


Refonte d’identité visuelle et création graphique : quelles différences ?

Une création graphique initiale intervient à la naissance d’une entreprise, start-up, PME… Lorsqu’il n’y a rien et que tout est à créer. Une refonte d’identité visuelle intervient bien longtemps après, quand tout (ou presque) est déjà créé. C’est la seule différence, car dans les faits les actions à mener pour une création et pour une refonte sont exactement les mêmes :
⁃ Cahier des charges
⁃ Analyse de l’existant (marché, cible, objectifs…)
⁃ Création

Le travail est tout aussi important dans les 2 cas.

Il est cependant possible que dans le cas d’une refonte d’identité visuelle, la partie cahier des charges et analyse soit anticipée par le client lui-même. Dans ce cas, un simple rôle d’accompagnement sera envisagé afin de l’orienter, le conseiller et le conforter (ou non) dans ses choix.

Communiquer sur sa refonte d’identité visuelle

Félicitations, vous avez terminé votre refonte d’identité visuelle. A un détail près… Vous devez l’annoncer à tous vos clients. Bien souvent par mail, dans une newsletter, ou sur les réseaux sociaux, il est important de dévoiler votre nouvelle identité dans une annonce dédiée, avant de communiquer régulièrement avec.

Avant de commencer votre annonce, listez les actions de communication à mettre en place dans le but de ne rien oublier et de ne laisser aucune trace de votre ancienne identité.
Programmez l’envoi d’une newsletter et la diffusion de posts sur les réseaux sociaux au même moment. Une fois l’annonce publiée, pensez à mettre à jour les avatars et autres visuels sur tous vos réseaux sociaux et sites sur lesquels vous êtes inscrit afin d’éviter toute confusion auprès de vos clients.

Et si votre nouveau site Internet est prêt au même moment, renvoyez vos clients dessus en intégrant le lien dans les posts et la newsletter.

 

Alors, prêt pour votre refonte d’identité visuelle ?